TNA Retour au site

Approche

Les temps changent,
notre métier aussi…

L’âge du calque est aujourd’hui révolu depuis longtemps ; la première révolution a été celle du passage de la table à dessin vers l’outil DAO (Dessin Assisté par Ordinateur), qui est survenu autour de l’an 2000. Les calques ont été remisés pour faire place à des ordinateurs de première génération, qui ont mis à notre disposition des outils de dessin numérique permettant de produire des plans, des coupes, des façades, des détails, sans lien d’intelligence entre eux.

Sur le fond, cette première révolution n’a été que la transformation d’une méthode manuelle en méthode numérique ; les fondamentaux sont restés inchangés

Le passage au BIM (Building Information Modeling) est d’une tout autre portée, car il révolutionne non seulement l’outil, mais plus fondamentalement la méthode de conception architecturale et technique.

Au début est la maquette

Ce qui est « premier » n’est plus le plan, c’est désormais la maquette numérique. Celle-ci est modelée au même sens que nous modelons les formes avec nos mains, sauf que nous sommes ici dans un espace virtuel.

Le plan est désormais une extraction de la maquette, il est sa conséquence.

Un outil intelligent

Le plan est un outil limité dans ses capacités ; il ne contient qu’une famille d’informations, faute de quoi il devient illisible. Ceci induit de démultiplier les plans en autant de spécialités ; plans d’architecte, plans de structures, plans de plomberie, etc.

La maquette numérique, elle, est un outil intelligent, car elle est informée ; à chaque objet, à chaque mur, à chaque fenêtre est assigné un ensemble d’informations facilement accessibles (« vignettes »).

La maquette a aussi comme atout essentiel d’être un outil unique qui regroupe toutes les spécialités : architecture, structures, fluides notamment.

Enfin lorsque la maquette est à la fois informée et partagée, elle devient le socle DDE la démarche BIM (Building Information Modeling).

Historique

TNA et le BIM

L’agence TNA s’est impliquée dans la maquette numérique depuis plusieurs années avec les étapes clé suivantes :

Jusque 2015
Modélisation des projets 2D sous maquette numérique Sketchup
2015
Formation test de 2 collaborateurs TNA sous REVIT, première acquisition de postes et licences dédiés
2016
Choix final de passage au BIM sous Archicad, formation de l’ensemble des personnels de l’agence, achat de postes et licences BIM
2019
Une méthodologie interne TNA est arrêtée et formalisée dans la « Charte numérique TNA », qui définit le gabarit commun à tous les projets, l’organisation des bibliothèques, les principales règles partagées de travail sous Archicad
2020
Tous les collaborateurs de l’agence TNA dédiés aux études travaillent en BIM et sont formés à cet effet.

À ce jour, le travail collaboratif se développe avec nos partenaires en méthodologie BIM de niveau 2 ; l’intégration des réseaux est complètement actée, ainsi que celle des charpentes de toitures. Les procédures en cours de développement concernent l’intégration complète des éléments structurels (béton armé) dans leur version issue du bureau d’études structures.

À plus long terme, les méthodes évolueront vers une intégration complète en BIM niveau 3, qui nécessitera une évolution et un meilleur enrichissement des formats partagés en Open BIM (IFC).

Méthodes

Un outil partagé

Les diverses compétences de la maîtrise d’œuvre sont regroupées dans un objet unique : la maquette centralisée. En fonction de l’état de maturation des équipes de projet, cette maquette peut être le résultat de l’assemblage de plusieurs maquettes (BIM niveau 2), ou dans l’idéal d’un travail collaboratif coordonné sur une maquette unique (BIM niveau 3).

Le BIM Manager joue un rôle essentiel dans ce travail collaboratif : il définit les « règles du jeu » (convention BIM), sur la base des attendus du maître de l’ouvrage (Cahier des charges BIM), et s’assure de la bonne intégration des études ; il détecte les incohérences et les signale aux divers intervenants, en s’interdisant toute immiscion dans les conceptions – et responsabilités – des uns et des autres. En BIM niveau 2, il assure l’assemblage des maquettes et leur mise en cohérence.

Des méthodes écrites
et  partagées par tous

Tous les personnels de l’agence TNA s’appuient sur une méthodologie commune formalisée dans la « Charte Numérique TNA ».

Une cellule de veille BIM a été constituée au sein de l’agence, organisée : comme suit : un référent BIM désigné (encadrant), accompagné de 2 assistants. La mission de cette cellule consiste à :

  • Suivre l’évolution générale du BIM et les améliorations à intégrer aux méthodes TNA ; elles sont évoquées chaque mois en réunion plénière d’agence avant intégration
  • Faire évoluer la charte Numérique TNA lorsque ces évolutions ont été collectivement approuvées
  • Alimenter la bibliothèque d’objets

La charte numérique TNA

La charte numérique TNA traite de l’ensemble des règles d’organisation numérique de l’agence, parmi lesquelles les règles BIM.

Elle s’organise de la manière suivante :

  1. Organisation générale des données
  2. Structure de classement
  3. Appellation des fichiers
  4. Gestion des correspondances
  5. Sauvegarde des données
  6. La méthodologie BIM

La méthodologie BIM sous Archicad définit les méthodes partagées de saisie, de structuration des maquettes, et surtout la définition d’un “gabarit type” commun à tous les projets.

Une bibliothèque d’objets BIM régulièrement mise à jour est disponible sur notre serveur BIM. Cette bibliothèque est constituée d’objets spécifiquement paramétrés en relation avec les méthodes TNA, de façon à permettre leur intégration harmonieuse au sein des maquettes.

Moyens matériels

Un système informatique
puissant et sécurisé

L’architecture générale du système informatique de l’agence est organisée sur deux serveurs distincts : un serveur NAS type RAID4, et en parallèle, complètement autonome, un serveur exclusivement dédié à la fabrication collaborative des maquettes BIM.

En lien avec ces serveurs, l’agence dispose de 15 postes de travail locaux, dont 10 configurés BIM, avec licences Archicad. Nos licences Archicad sont régulières et enregistrées chez l’éditeur ABVENT ; sur demande l’inventaire complet de nos licences peut être présenté.

La sécurité des données repose sur des sauvegardes à triple niveau :

  • Une sauvegarde miroir en cloud, en dehors de nos locaux, qui permet la reconstitution intégrale des données en quelques heures en cas de sinistre matériel.
  • Une sauvegarde miroir positionnée dans nos locaux, parant à toute défaillance du cloud.
  • Une sauvegarde « historique » positionnée dans nos locaux, qui permet la récupération de données accidentellement effacées ou l’accès à des versions antérieures des données.

Moyens humains

Organigramme des personnels

Thierry Nabères
Architecte gérant
Elise Thullier
Architecte associée
Coline Foulon
Chargée de projet
Gaëlle Ladeveze
Chargée de projet
Annabelle Deverge
Chargée de projet
Assistant de projet
Assistant de projet
Assistant de projet
Assistant de projet
Assistant de projet
Assistant de projet

Une équipe structurée et  formée

L’ensemble de l’agence TNA, à des niveaux divers, est engagé dans le processus BIM.

La politique générale BIM est assurée par Thierry Nabères. Son rôle consiste à faire évoluer les méthodes, le matériel, la formation, le recrutement des personnels et à gérer la contractualisation des engagements BIM.

La quasi-totalité des personnels TNA est compétente pour utiliser le logiciel Archicad et s’impliquer ainsi dans la démarche BIM ; c’est une volonté forte de l’agence de s’impliquer globalement dans le processus.

Au sein du personnel, une cellule référente de 3 personnes s’investit plus particulièrement, en « petit comité » sur des développements et partages de méthodes : travail sur les bibliothèques, rédaction et évolutions de la charte numérique, analyse et résolution des dysfonctionnements.

Les personnels de l’agence sont formés, soit au titre de la formation continue, mais aussi par la veille et le suivi des webinaires ABVENT présentant régulièrement les dernières évolutions du logiciel.

Compétences

TNA, BIM manager

La forte implication de l’agence dans le processus BIM lui confère une place centrale dans l’équipe de maîtrise d’œuvre ; cette place est par ailleurs naturellement tenue du fait de son rôle quasi systématique de mandataire de la maîtrise d’œuvre.

Cette position nous a conduits, de fait, à développer des compétences de BIM management, que nous assumons pleinement, en relation avec nos partenaires techniques et en rapport avec les attendus et cas d’usage développés par la maîtrise d’ouvrage dans son cahier des charges BIM. Cette position « naturelle » est plus particulièrement développée en phase études.

Notre démarche BIM se développe en phase chantier avec la tenue à jour en continu de la maquette architectes, support final des Dossiers d’Ouvrages Exécutés.

À terme, et lorsque les entreprises disposeront des moyens matériels adéquats dans la production de leurs études EXE, notre objectif sera de mettre en œuvre en fin de mission une maquette de synthèse BIM intégrant les éléments des entreprises, dans le cadre d’une maquette d’exploitation future des ouvrages. Cette synthèse finale peut d’ores et déjà être assurée par la maîtrise d’œuvre lorsque la mission EXE lui est confiée.

Contact

Les illustrations graphiques contenues dans cette présentation sont toutes issues
du travail réalisé par TNA et ses partenaires cotraitants,
notamment le Bureau d’études Tual dans le cadre du projet du centre aquatique de Chantonnay (85).

18, rue Faubourg du Temple – 75011 Paris

01 53 38 47 00 – tna@tna.frwww.tna.fr